jeudi 31 août 2017

La Bretagne



De retour de vacances en Bretagne où j’ai goûté l'air marin sous un soleil radieux. Dans ma valise, j’avais glissé La Bretagne, un documentaire avec des quiz mais aussi guide de voyage pour les 6 ans et plus. Donc Le Routard pour les grands et Copain voyage pour les jeunes ! Que nenni ! Une foule d’infos illustrées avec  détails passe en revue faits historiques, éléments géographiques ou traditions culturelles. On apprend en famille et on partage les bons plans, comme les plus belles plages de sable fin ou les bons spots pour surfer la vague. Et si les vacances revenaient chaque weed-end ?  Veinards  que nous sommes d’habiter en presque Bretagne !



Myriam et Nicolas Martelle, La Bretagne, Copain voyage, illustré par Ariane Pinel, Milan, 2017

jeudi 22 juin 2017

Les Villes du monde


Antoine Corbineau, Milan

Explorateurs, aventuriers,  curieux et joueurs, Antoine Corbineau vous propose quinze circuits de découvertes dans Les Villes du monde. Des Etats-Unis à l’Australie, de la Suède au Maroc, vivons des road trip exaltants, album bien calé sur les genoux…

Antoine Corbineau, Milan

A chaque double page, une ville se révèle et une mission nous est donnée : rejoindre par un itinéraire imposé l’arrivée ! Il faut passer devant des musées, traverser des jardins, emprunter des bateaux, éviter de se perdre dans les souks ou contourner les bobbies. Alors avec son doigt, on tente de trouver le chemin. On s’amuse à observer les détails : l’allure d’un personnage, le symbole d’une ville… Parfois, il nous faut retourner sur nos pas.  Heureusement,  le tracé du doigt est moins fatiguant que des kilomètres de marche ! On se permet donc des détours dans Little Italy ou des allées et venues sur la plage de Copacabana… On retourne sur ses pas. On contourne les obstacles. On refait le trajet à l’envers, pour franchir avec joie, la ligne d’arrivée !

Antoine Corbineau, Milan

Avec Les Villes du Monde, on s’instruit en s’amusant et en beauté.  Coup de cœur, pour les couleurs ! De vrais tableaux à chaque page. Le bleu nuit d’Istanbul, l’ocre d’Istanbul, le rouge de Kyoto.  On en prend plein les mirettes !


jeudi 1 juin 2017

La Laisse


Marion Barraud, MeMo, 2017

Il était une fois une jungle peuplée de grenouilles rouges où les arbres, les fleurs, les fruits s’épanouissent, volent au gré du vent.

Marion Barraud, MeMo, 2017

Un grand singe court sur la première page tenant dans sa main une corde framboise. On ne sait qui il promène au bout de la laisse. On découvre un drôle de chien jaune tout au bout de la corde. Et le défilé des animaux (aérien, aquatique, terrien) se poursuit. Mais où vont-ils donc tous, réunis par des fils colorés ? Il faut relever l’indice des noms des laisses…

Les plus gourmands comprendront aisément leur quête, ceux d’entre vous qui sont capables de grimper aux arbres pour attraper des cerises ou qui, malgré les ronces, tentent de cueillir des mûres au bord des chemins forestiers. Il y a dans cet album de l’espièglerie pour arriver à sa fin (et combler sa faim).

Alors, je déclare avec La Laisse la saison des glaces ouvertes ! Cassis, citron, poire….mmmmmm !

Marion Barraud, MeMo, 2017


Marion Barraud vit et travaille à Nantes. Elle a publié une délicate bd chez Delcourt Entre parenthèses. La Laisse est son premier album.
Vous pouvez suivre son travail sur son blog : http://marion-mmm.blogspot.fr/.


Marion Barraud, La Laisse, MeMo, 2017