mercredi 13 juillet 2016

Métropolis

Benoit Tardif, Actes Sud junior, 2016
Avec Métropolis, on part pour un tour du monde des métropoles. Avec plus d’une trentaine de villes représentées, de l’Amérique  à la Nouvelle-Zélande, Benoit Tardif nous propose un documentaire illustré attractif, ludique et malin : où comment faire de la géographie sans s’en rendre compte.






















Chaque métropole fait l’objet d’une double page dans laquelle figurent, uniquement en illustrations, les bâtiments incontournables ou les éléments caractéristiques des villes à découvrir (commerces, plats traditionnels, emblèmes, curiosités locales…).

La première escale est consacrée à Paris : Tour Eiffel, Arc de triomphe, cathédrale Notre-Dame, boulangerie avec croissant et baguette à l’honneur, boutique de mode et croisière sur la Seine en bateau-mouche.
























On tourne la page et on change de décor. On parcourt ainsi les capitales européennes : Londres, Amsterdam, Zurich, Berlin, Cracovie… Puis, on s’échappe à l’ouest, au Canada, aux Etats-Unis, en Amérique du Sud pour ensuite filer en Afrique et enfin en Asie et en Océanie.



Métropolis a une grande force visuelle : les vignettes représentant les villes s’imbriquent, tel un puzzle, les unes avec les autres et offrent ainsi une mosaïque d’images très attractive où les couleurs se répondent. Un beau documentaire qui donne envie d’apprendre et de voyager….


Benoit Tardif, Métropolis, Actes Sud junior, 2016

mardi 5 juillet 2016

Louise de New York, Un été de chiens

Gaia Guarino, éditions Courtes et Longues, 2016

Les vacances, les grandes, les très grandes vacances…. ! Louise part avec sa tante Emma sur la côte est, à Southampton. Et pour Louise, chez tante Emma, tout est merveilleux : la maison est un château et le jardin, un parc magnifique. Autour de la fontaine, le jardin fleuri accueille flamants roses et perroquets multicolores. On se doute que Louise invente un royaume à sa mesure. Et le lecteur, complice de la petite Louise, s’amuse de son imagination galopante.

Gaia Guarino, éditions Courtes et Longues, 2016

Et comme tout palais à son altesse, Louise décide de devenir la princesse enchantée de la demeure de Tante Emma. Et cerise sur le gâteau des vacances, tante Emma vient d’adopter Sidonie, un affectueux petit chien, qui jouera tout l’été le rôle de « fidèle dame de compagnie ».

Gaia Guarino, éditions Courtes et Longues, 2016

Mais un jour, fait étrange, il n’y a pas un mais deux chiens parfaitement identiques qui courent dans le jardin. Des animaux, qui ensemble, n’obéissent pas du tout à Louise et font n’importe quoi. Et tante Emma est absente…
Gaia Guarino, éditions Courtes et Longues, 2016


Louise de New York, Un été de chiens est une histoire gaie, enlevée, où l’on suit les aventures d’une petite fille à l’imagination débordante qui nous donne les clés pour passer un été des plus merveilleux. Inventer ses vacances en embellissant son quotidien : et si les vacances chez papi devenaient un séjour chez le duc d’Edimbourg!

Gaia Guarino, éditions Courtes et Longues, 2016

Gaia Guarino offre des illustrations captivantes, incrustées de collages variés (motifs fleuris des habits ou de la faïence, extraits de journaux…). Les séquences d’images, riches de détails, jouent des cadrages : points de vue changeants, association d’images qui se font face… On se régale de ces perspectives qui surprennent et tiennent en éveil le lecteur. Un mot aussi sur les couleurs de Gaia Guarino,  ses vues urbaines, particulièrement réussies, resplendissent : la première page sur le pont suspendu de New York donne du détroit une vision des plus chamarrées, eau ondoyante et hypnotique. Magnifique !


Jean Poderos, Louise de New York,un été de chiens, ill. par Gaia Guarino, éditions Courtes et Longues, 2016

mardi 28 juin 2016

Tapage et ramdam


Magali Bardos, L'école des loisirs, 2016
Magali Bardos, L'école des loisirs, 2016


L’un se réveille. Au même instant, l’autre se couche. Le hibou et l’écureuil habitent le même chêne. Oiseau de nuit, le hibou profite du calme nocturne pour composer des chansons pendant que l’écureuil, fatigué de sa journée à récolter des provisions pour l’hiver, s’endort  rapidement dans son lit douillet.

La vie de voisinage pourrait aller sans encombre si les deux voisins respectaient les activités de chacun. Hélas, le hibou trépigne sur sa chaise et à force de basculements, son fauteuil se brise dans un bruit épouvantable qui résonne dans la nuit. Quel Tapage ! Ecureuil est réveillé et sort sur sa branche. Hibou le rejoint et, heureux d’avoir un spectateur, se met à chantonner jusqu’à ce que…

Magali Bardos, L'école des loisirs, 2016


Quand hibou part enfin se coucher au petit matin, écureuil est prêt pour sa séance de corde à sauter. Après chaque saut, la corde frappe le sol. Quel ramdam ! Hibou est réveillé et s’invite à prendre le thé chez son voisin jusqu’à ce que…

Magali Bardos, L'école des loisirs, 2016

Magali Bardos avec Tapage et Ramdam met en scène deux voisins qui arrivent à s’accorder malgré leurs différences. Un ouvrage pour évoquer avec les tout-petits les relations aux autres. Partage et respect que l’on soit actif en journée ou, plutôt, oiseau de nuit !


Magali Bardos, Tapage et Ramdam, Pastel, L’école des loisirs, 2016