mercredi 27 avril 2016

C'est moi le chef!

ill. Annette Marnat, C'est moi le chef!, 2016

A table ! Avec C’est moi le chef !, ce n’est plus vous, mais vos enfants qui vont vous inviter à rejoindre la cuisine. L’ouvrage présente, avec humour et clarté, des recettes simples et appétissantes pour cuisiner au fil des saisons.

Avant d’enfiler le tablier, deux pages introductives permettent d’acquérir quelques astuces de cuisinier (les équivalences notamment) et de faire le point sur le vocabulaire spécifique de la cuisine : émincer, évider, tapisser… n’aura plus de secret pour les apprentis cuisiniers.

ill. Annette Marnat, C'est moi le chef!, 2016

Par la suite,  le livre décline des recettes, où les noms des plats se jouent des mots, pour chaque saison avec, à chaque fois, des ingrédients courants, faciles à trouver si on ne les a pas dans son garde-manger.  Les recettes varient de l’entrée au dessert, et proposent même des associations gustatives pour des pique-niques gourmands, comme le casse-croûte Appétit d’oiseau qui mêle cressonnette, betterave et mimolette sur une tranche de pain complet.

La part belle est faite aux légumes, des astuces pour faire croquer aux enfants des courgettes ni vu ni connu dans l’omelette ou des brins de céleri cachés dans la salade de carottes.  

Enfin, on se régale des illustrations d’Annette Marnat qui a su mettre de la gourmandise dans ses mises en scènes d’enfants gourmands.


ill. Annette Marnat, C'est moi le chef!, 2016
Avec C’est moi le chef !, les enfants vont investir la cuisine, mettre la main à la pâte,  avant de passer à table avec plaisir : et c’est bien meilleur quand on participe, pas vrai ?. Alors ce soir, le chef vous propose sa Carbonara verte et sa fraîcheur du verger. Bon appétit bien sûr !



Aude Le Pichon, C’est moi le chef !, 35 recettes pourcuisiner au fil des saisons, illustrations d'Annette Marnat, Père Castor, Flammarion, 2016

jeudi 21 avril 2016

Ma grande soeur et moi



Simona Ciraolo, Ma grande soeur et moi, Gallimard, 2016

Une fillette observe intrigué sa grande sœur : ce n’est plus la même, on lui a « changé » de grande sœur. Plongée dans les polaroïds de son enfance, clichés de sœurs complices, où la grande tient la main de sa petite sœur pour avancer dans la mer ou la réconforte d’un gros chagrin…, elle s’interroge sur les signes de ce changement. Mais depuis quand a-t-elle refusé ses invitations aux goûters improvisés avec les doudous, à la collecte des bonbons pour Halloween… ? La porte de sa chambre désormais close, la grande sœur est devenue secrète.
Simona Ciraolo, Ma grande soeur et moi, Gallimard, 2016
Simona Ciraolo, Ma grande soeur et moi, Gallimard, 2016
Voir grandir son aînée chamboule la cadette qui, en regardant les photos, est envahie par une vague de tristesse. Sa grande sœur lui manque terriblement. C’est alors que l’aînée fait son apparition et emporte sa jeune sœur dans une danse folle. Une nouvelle complicité voit le jour…

Ma grande sœur et moi est un album délicat qui évoque la distance qui peut naître dans une fratrie, entre des frères et sœurs d’âges éloignés. On reste toujours le plus petit ou le plus grand de quelqu’un et on se souvient toujours avec émotion des jeux avec ses frères et sœurs. Des liens à réinventer avec le temps qui passe.


jeudi 31 mars 2016

Dis, comment ça pousse?


ill. Clémence Pollet, Dis, comment ça pousse?


Dis, comment ça pousse la pomme ? la poire ? la cerise ? Facile pour ceux-là. Mais le kiwi ? Savez-vous qu’il pousse sur un arbre appelé l’actinidier et qu’il ne se cueille pas à maturité ? Que trouve-t-on sur le plaqueminier ? Et le coqueret du Pérou, que l’on nomme aussi l’amour-en-cage, savez-vous sur quelle plante il s’épanouit ?

Dis, comment çapousse ? est un album instructif pour apprendre la culture des fruits et des légumes d’ici et d’ailleurs. La présentation de l’ouvrage, à gauche le fruit ou le légume et à droite, l’arbre ou la plante, permet aux plus jeunes de bien comprendre l’origine de la plupart des fruits et des légumes que l’on retrouve dans nos assiettes.


ill. Clémence Pollet, Dis, comment ça pousse?

Gageons que les plus récalcitrants aux 5 fruits et légumes par jour seront séduits par la lecture de ce documentaire riche en informations pratiques : conditions météorologiques, géographiques  et contexte historique.
Les illustrations réalistes de Clémence Pollet offrent une belle représentation du végétal entrain de mûrir où des éléments au trait (enfants, animaux ou mobiliers) servent d’échelle au dessin.  

Dis, comment ça pousse ? trouve sa place sur les étagères de nos cuisines à côté des livres de recettes, pour éveiller les plus jeunes au contenu de leurs assiettes.


Françoise de Guibert, Dis, comment ça pousse ?, illustrations de Clémence Pollet, La Martinière, 2016